Creer votre blog photo | S'abonner à ce blog | Tous les blogs | Login | Fond Ecran

Topic: mer

Brest 2012

********

Une journée à Tonnerre de Brest.

A 10h00, le temps est plutôt maussade, vent et nuages épais sur la rade.

Dans l’après-midi le soleil est de retour et pour le photographe  un grand plus.

Je n’ai pas eu le temps de faire une visite complète, le site étant immense et la queue pour visiter les grands voiliers fait perdre beaucoup de temps.

En voici quelques images ramenées de cette superbe journée de la voile.

*******

*

*

Le Saint Michel II était présent à cette grande fête.

*

*

*

*

*

Le Renard.

Cotre de Surcouf

*

*

*

*

*

Le port se réveille et petit à petit, les voiliers sortent

dans la rade.

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

La goélette « La Recouvrance« , prend le large.

*

*

*

*

*

*

*

*

*

Petits et grands naviguent sur le plan d’eau.

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

Stad Amsterdam

Le 3 Mâts Hollandais.

*

*

*

*

*

*

*

*

*

Descente.

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*************

Morgenster.

Brick 2 mâts Hollandais

*

*

*******

Régina Maris.

Goélette franche à 3 mâts de Kiel, en Allemagne

Construite en 1903 au Danemark.

*

*

*

Les deux quatre mâts les plus grands du monde

Le Sedov et le Kruzenshtern.

*

*

*

Sedov

Quatre mâts barque Russe long de 117,5 mètres

Construit en 1921 en allemagne, il est donné à la Russie à titre de dommage de guerre

et devient navire école des élèves officiers de l’université maritime de Mourmansk.

*

*

*

*

*

*

*

*

*

Bitte d’amarrage.

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

Kruzenshtern.

Quatre mâts Russe de 114,5 mètres. basé à Kalingrad

Construit en 1926, le deuxième plus grand voilier du monde.

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*************************************************************

La Russie ancienne.

*

*

*

*

*

La Russie artisanale.

*

*

*

La Russie en musique

*

*

*

Un bateau de guerre était aussi présent

*

*

*

********************************************************************

A terre, démonstration des voiliers.

*

*

*

**********************************************************************

Musique indonésienne.

*

*

*

**********************************************************************

*

*

*

*

L’Etoile du Roy

*

*

*

**********************************************************************

Corsaire du Roy.

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

Beaucoup de travail dans le gréement.

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

Une très belle exposition de modèles d’arsenal

maquettes de très belle facture.

Chapeau bas aux réalisateurs.

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

**********************************************************************

Du pont de Recouvrance superbe vue sur la Penfeld et le château.

*

*

*

*

*

*

*

*

*

Et la visite se termine par un beau sourire.

*

LA BOUDEUSE

 

 

 

 

 

Bienvenue à bord

*
*
Historique
*

Il fut construit en 1916 par les chantiers Gbr Figge à Vlaardingen en Hollande.
Il a fait parti des derniers navires de commerce à la voile dans la Baltique
et la mer du nord.
Tout au long de son histoire, il a porté plusieurs noms
 » Marie » – « Sundersand »-« Grimsö »- « Elsa » -« Vida ».
Désarmé comme voilier en 1931, il poursuit sa  carrière sous pavillon allemand
pour la pêche au hareng avant d’être vendu à une compagnie suédoise.
En 1942 au chantier  Lidingö New Shipyardst il est rallongé de 6,4 mètres dans sa partie centrale
et refondu en trois-mâts goélette.
A partir de 1972, il est une nouvelle fois refondu et regréé par le maître gréeur
Björn Atterberg qui avait été auparavant en charge de la voilure du
« Gladan » et du « Falken », les voiliers-écoles de la marine suédoise.
Ainsi transformé, il accompli un long tour du monde de 1987 à 1992,
transformé en navire école et poursuit cette carrière jusqu’en 2003.
A cette date, il passe sous pavillon français lorsque
Patrice Franceschi le rachète et le transforme en navire d’aventure et d’exploration
Il aura fallu, une année de travaux au chantier de Camaret ( ajout de roofs et de cabines).
*
*
Il portera le Nom de  « La Boudeuse  »
Nom prestigieux , en hommage à l’explorateur Français
Louis Antoine Bougainville.
*
*
La Boudeuse à Brest, avant son départ pour la mission
« Terre-Océan »
*

Bienvenue à bord
*
*
La Boudeuse est un trois mâts goélette de:
Longueur hors tout: 46 mètres
Largeur au maître bau: 7 mètres
Déplacement 250 Tonnes
Garde robe: 13 voiles d’une superficie totale de 700m2.
4500 mètres de cordage en gréement courant
1500 mètres de gréement dormant en acier
200 poulies.
100 points de tourne aux cabillots
Equipage: 24 hommes et femmes

 

Bienvenue à bord

*

*

Le beaupré

*
Bienvenue à bord

*

*

Bienvenue à bord

*
*
Ancre
*

Bienvenue à bord

*
*

Bienvenue à bord

*
*
Chaumard
*

Bienvenue à bord

*
*
Bitte d’amarrage
*

Bienvenue à bord
*
*
Bienvenue à bord

*
*

Bienvenue à bord
*
*
Le guindeau
*
Bienvenue à bord

*
*

Bienvenue à bord

*
*

Bienvenue à bord

*
*
Bienvenue à bord

*
*

Bienvenue à bord

*

*

Bienvenue à bord

*
*

Bienvenue à bord

*

*

Bienvenue à bord
*
*
Cabillots
*

Bienvenue à bord

*
*

Ratelier de pied de mât.

*

Bienvenue à bord

*
*

Bienvenue à bord

*

*

Bienvenue à bord

*
*
Les palans
*

Bienvenue à bord

*

*

Bienvenue à bord
*

*

Bienvenue à bord

*
Palan triple
*

Bienvenue à bord

*

*

Bienvenue à bord

*

*

Bienvenue à bord
*
*
Pomme de lance-amarre
*

Bienvenue à bord

*

*
Extrémité de vergue
*

Bienvenue à bord

*
*
Pont milieu
*

Bienvenue à bord

*
*

Bienvenue à bord*

*

Travaux dans la mâture
*

Bienvenue à bord
*
*

Bienvenue à bord
*
*

Bienvenue à bord

*

*

Bienvenue à bord

*

*

La barre
*

Bienvenue à bord
*
*

Bienvenue à bord

*
*

Bienvenue à bord

*

*

Bienvenue à bord

*
*

Bienvenue à bord

*

*

Bienvenue à bord

 

 

La presqu’île de KERMORVAN

Le presqu’île de Kermorvan est située à 25 km à l’ouest de Brest, vous n’irez pas plus loin, c’est le bout de la terre.

Cette petite presqu’île est séparée du village de pêcheur du  » Conquet » par l’Aber Conq qui entre dans les terres.

Je vous propose dans faire le tour à pied bien sur, car cet un espace protégé.

Vous me suivez!

 

L’aber Conq et en face le Conquet

 

voilires 001 copie

 

La ville Du Conquet.

voilires 004 copie

 

Caseyeur au sec.

002

 

De nombreuses petites annexes au sec.

 

voiliers 001 copie

 

 

voiliers 002 copie

 

Retour au port

 

voiliers 007 copie

 

 

La pointe St Mathieu avec son phare La pointe St Mathieu avec son phare

 

La pointe de Kermorvan La pointe de Kermorvan

 

 

un bateau   entre dans le soleil un bateau entre dans le soleil

 

 

Le phare de Kermorvan Le phare de Kermorvan

 

 

Petite plage et soleil couchant Petite plage et soleil couchant

 

Il ne fait pas encore nuit, mais le soleil décline rapidement.

 

La côte aux fougères brulées La côte aux fougères brulées

 

 

Contre-jour Contre-jour

Comme une grosse étoile de mer, le fort est accessible à marée basse, mais, ne pas l’oublier cette marée, autrement vous y resterez  prisonnier pour quelques heures.

 

Le fort de Kermorvan Le fort de Kermorvan

 

pêcheur pêcheur

Si vous avez le courage, après cette petite promenade qui peut prendre une heure et demi, la très belle plage des blans sablons vous ouvre les bras.

 

Plage des blancs sablons Plage des blancs sablons

 

La balade est terminée, j’espère que vous avez bien respiré cette air iodé de la Bretagne!!

LA BELLE DE VILAINE

*

 

 

 *

*

Chaloupe de Billiers, reconstruite à l’identique d’après un

 plan de 1887 par le chantier Pradelle du Croisic dans le

 respect de la tradition, avec les normes actuelles exigées.

Dimensions: longueur hors tout (coque) 10,60 mètres

Déplacement: 12 Tonnes

Grand mât: 15,50 mètres

Surface de voile: 96,80 mètres

*

Ce type de chaloupe pontée, avec son pavois ajouré, son

 cul rond, gréé au tiers navigua entre 1820 et 1830, il

 succédait aux antiques « chattes de Billiers » bateaux à

 fond plat et voile carrée.

Armée par un patron, un matelot et un mousse pour les

 manoeuvres de gréement et du chalut à perche.

Elle pêchait en baie de Vilaine, la civelle (jeunes anguilles)

 au printemps, la sole en été, le boucaud (crevette grise)

 en automne et la raie en hiver.

Certains de ces bateaux pratiquaient aussi « le

 bornage » ( petit cabotage local)

transportant du bois, du sel ou froment

 en Loire et en  Vilaine.

*

*

*

*

*

*

*

*


*

*

Le blin d’étrave, collier métallique s’ouvrant et servant
à maintenir le beaupré

*

*
*

Sous-barbe cordage raidi par un palan et servant

 à tenir vers


le bas l’extrémité du bout-dehors

*
*
*

Bitton petit montant servant à tenir la caisse du bout-dehors

*


*

*

*

*

*

*

 bastaque

*
Hauban à croc supplémentaire raidi par un palan
en arrière des haubans principaux
*

*

*

Lattes de haubans

Ferrures servant à tenir les palans
des haubans

*

*

*

*

*

*

*

Le grand mât appelé aussi Taillevent

*

*

*

*

*

*

*


*

*

*

*

*

*


*

*

Une petite photo détournée au passage
du canot à moteur

*


*

*

*

*

*

*


*

*


*

*

*

*

*
*

*

*


Un grand merci à Jacques qui m’a permis de mettre
ses photos de la chaloupe sous voiles

dans ce blog

*

Pour la découvrir, il est au Port de Pen-Lan

 dans le sud Morbihan, à coté du
village de Billiers. A la belle saison,
il assure des promenades en mer

 

Le port est charmant et une belle balade

 le long de la côte vous attend

.

*

*

*

Photographies lors du rassemblement
 des vieux gréements au bois de la chaise

*

Sur la plage des dames à Noirmoutier

*

*

*


*

*


*

*


*

*

*

*

J’espère que vous avez fait une bonne visite
A bientôt

BABAR côtre langoustier voyage autour du monde

*

*

 

 J’ai connu Babar et surtout son illustre navigateur Pierre Raffin – Carboisse par  son livre « Barbar autour du monde » , livre d’un navigateur  solitaire, mais, surtout l’histoire et le rêve d’un homme

.
*
*

 
 

 

     

 

 J’ai eu la chance de le rencontrer à la « cale2 de l’île » (association Nantaise
qui construit le saint Michel II une reconstruction d’un yath de Jules Verne) et il m’a gentiment dédicacé son livre lors de mon exposition de maquettes
de vieux gréements.
 Il est reparti  pour six années sur les mers et océans, pour un nouveau tour du monde,  sur les traces de JF Lapérouse.
 Je lui souhaite bon vent pour cette formidable traversée.
 Vous pouvez suivre son périple sur son site.  
    
*
*
 

 

 

 

        http://Babar autour du monde
*  

 

*
Babar est un côtre langoustier d’une longueur hors tout de 14,50 mètres,
 jaugeant 9,75 tonneaux, d’un tirant d’eau de 1,65 mètres
et d’une garde robe de 90 m2.

Ce voilier a été construit en 1980 par le  chantier du Guip
d’après les plans de l’architecte Naval
François Vivier
*
*

 

Historique

*

Babar est né au chantier du Guip à l’île aux moines le 10 mai 1981
et fut baptisé « Soir du 10 mai » par son propriétaire Mr Retaire.

*
4 années plus tard il change de propriétaire et sera baptisé
« Tal Coat » (Bout de bois).
 

 

*
Racheté quelques années plus tard par Mr Sheider
qui le nomme « Babar » surnom de sa femme qui était
forte mais pleine d’humour.
 

 

*
« Babar » est racheté par Pierre Raffin
ce nom pour lui a une autre signification,
c’est le surnom du père d’un illustre navigateur
Eric Tabarly.
 

 

*

*
Babar en détail
 

 

*

Le beaupré avec son extrémité taillée en diamant
et son palan de sous-barbe.

*
 

*

*

Le point d’attache de la sous barbe à la coque

*

*

*

A tribord, le blin de passage du beaupré

*



*

*


A bâbord écubier

*

*
*
Bittons et beaupré

*

*

*
Feux de position bâbord et tribord fixés sur les haubans.

*


*

*


*

*


*

Caps de mouton estropes et lattes de hauban

*


*

*


*

*

Babar sur béquillé.
*


*

*


*

*


*
L
e gouvernail.

*


*

Le Tableau arrière

*


*

Vue de la partie avant

*


*

Détails de l’accastillage
*

*
Taquets à gueule et caps de mouton

*


*

*

Ratelier de pied du mât
avec cabillots et taquets
Hublot de pont

*

*

*

*

*
Mâchoire de bôme et Encornat
et leurs boules de racage
Racks (cercles de mât servent à maintenir la voile parallèle au mât)

*


*

*


*

*
Taquets de haubans
Poulie triple
de la drisse de mât.

*

*

*

*

*

*

*

Vue du roof

*

*
*

B

Banc de quart

et une belle galette.

*

*

*

Chaumard

*

*

 

*

*

Frette de la bôme et palan d’écoute triple

*

*

*

Quelques photographies sous voiles

*

*

*

*

*

*

*

Au fond le Saint Michel prêt pour son lancement.

Le patron monte à bord.

*

 

*

*

*

*

*

*

 

 

 

La grande Brière

*

*

Parc Naturel de

LA GRANDE BRIERE

Ar Briwer en breton

*

Ce marais le deuxième de France après la camargue, d’une superficie

de 40000 ha dont 17000 de zones humides.

Ce marais est drainé par le dernier

affluent de le Loire, le Brivet

*

Sa faune et sa flore y sont très riche.

dans cette région on y découvre aussi

de belles chaumières, la plus forte concentration de France,

près de 3000 adorables maisons.

*

Ce pays est fait de terre et d’eau, de tourbe et chaume,

de ciel bleu nacré et de nuages voilés.

*

*

La récolte des roseaux

*

Le port de la chaussée Neuve
Le port de la chaussée Neuve

*

*

barques et rosaux
barques et rosaux

*

*

Reflets de chaume
Reflets de chaume

*

*

Le Marais

Le Marais

*

*

Coulé pour mieux naviguer

Coulé pour mieux naviguer

*

*

Beauté Brièronne

Beautée Brièronne

*

*

Le petit port

Le petit port

*

*

*

*

Miroir mon beau miroir, ne suis je pas le plus beau des marais!

Miroir mon beau miroir, ne suis je pas le plus beau des marais!

*

*

A Saint Lyphard

*

*

Le port de la pierre fendue

Le port de la pierre fendue

*

*

Le port de la pierre fendue

le marais en été

*

*

*

*

Promenade en barque

Promenade en barque

*

*

Un des rares habitants visiblent

Un des rares habitants visiblent

*

*

Une indésirable écrevisse de Floride

Une indésirable écrevisse de Floride

*

* A bientôt pour la suite

Bruno

Littoral Atlantique côte d’amour (3)

*

*

MESQUER

Mesker en breton

Origine du nom du ruisseau le »Mes »

autrefois capitale du sel

aujourd’hui plus tourné vers le tourisme

avec ses sentiers, ses marais, ses plages

*

*

Mesquer

Mesquer

*

*

*

*

Ex-voto marine

Ex-voto marine

*

Dans les marais

Dans les marais

*

La pointe de Merquel

La pointe de Merquel

*

Pen be, face au phar de Merquel

Pen be, face au phar de Merquel

*

Le traict

Le traict de Mes

*

Le traict de Mes

Le traict de Mes

*

Le littoral rocheux

Le littoral rocheux

*

Petite maison de pierre en bord de côte

Petite maison de pierre en bord de côte

*

La côte rocheuse

La côte rocheuse

*

La plage de Sorlok

La plage de Sorlok

*

Immensité

Immensité

*

Joli baie

Joli baie

*

Joli baie

Joli baie

*

La mouette et le bateau de pêche

La mouette et le bateau de pêche

*

Au raz des flots

Au raz des flots

*

Je fais trempette

Je fais trempette

*

*

Littoral Atlantique – Côte d’Amour (2)

*

*

PIRIAC-SUR-MER

Pench’herieg en breton

*

Cette petite ville d’anciens pêcheurs située à la pointe de la presqu’île de guérandaise

est charmante, avec son port, ses venelles bordées de vieilles maisons

Sa plage

*

*

Piriac petite ville de caractère

Piriac petite ville de caractère

*

Piriac - le port

Piriac - le port

*

Piriac-son église

Piriac-son église

*

Piriac-la plage

Piriac-la plage

*

Piriac-son poste de Secours

Piriac-son poste de Secours

*

Joli village de pêcheurs

Joli village de pêcheurs

*

Piriac - enseigne

Piriac - enseigne

*

Piriac-les rues

Piriac-les rues

*

*

Piriac-maisons

Piriac-maisons

*

Piriac- La Bretagne

Piriac- La Bretagne

*

*

*

Peinture murale

Peinture murale

*

*

Enseigne

Enseigne

*

Piriac

Piriac

* Continue »

Littoral Atlantique Côte d’amour

**

*

LA CÔTE D’AMOUR

**

**

Elle s’étend de Mesquer au nord

jusqu’à Saint Nazaire au sud

Origine du nom

Suite à un grand concours ayant eu lieu en 1911

pour donner un nom à cette côte qui prenait beaucoup d’essor

Parmi de nombreux noms, « Côte d’Amour » remporta les suffrages

des lecteurs.

*

*

Continue »

Littoral Atlantique côte de jade

LA CÖTE DE JADE

« Aod ar Vein Jed » en Breton

*

Elle s’étend de l’estuaire de la Loire au Nord,

jusqu’à la baie de Bourgneuf au Sud.

*

*

Carrelet- Tharon

Carrelet- Tharon

Continue »